top of page

IGEE

igee (prononcer « aïdji ») définit sa musique comme de la « pop new wave ».
Rappeur à l’origine, c’est avec son 1er EP « Mirages » qu’il commence sa
transition stylistique fin 2020.


Mais c’est l’EP « Nous les gens » sorti mi-2022 qui inscrit pour de bon le jeune
homme dans le paysage de la nouvelle pop française, avec des titres comme
« Reste normal », « Incroyable », « Vide », « Des cendres » ou encore
« Incertain », tous accompagnés par des visuels léchés et marquants.


Un projet couronné de + de 700 000 streams et d’une tournée d’une vingtaine
de date, dont une 1ère date parisienne aux Trois Baudets sold out et une
release party bordelaise pleine à craquer.



Longtemps obsédé par l’humanité et ses travers dans ses textes, igee revient en 2024 avec les singles « tout seul c’est bien » et « Pour de faux », amorçant un nouveau projet prévu pour Mai 2024.


Le jeune homme de 26 ans s’y livre à cœur ouvert pour la 1ère fois, abordant certains des grands sujets que l’on retrouve en chanson : l’amour et les relations humaines, l’avenir, ses différents états d’âme... Autant de thématiques qu’il prend un malin plaisir à traiter à contrepied, sans mettre de côté la pointe d’ironie, voire de sarcasme qui lui est propre.

 

De la chanson donc, de la vraie, mais dont les sonorités empruntent aux codes de la musique électronique, de la pop rock moderne et même de la nouvelle vague du rap français. Un savant mélange concocté par le producteur flam, avec qui igee compose, enregistre et mixe tous ses titres depuis le début.
 

L’artiste propose un projet clair, accessible mais loin d’être lisse : des effets, de la saturation, du rythme auxquels se mêle une voix singulière... le tout formant un style qu’il se plait à nommer « dirtypop ».

Capture d’écran 2024-05-16 à 10.39.18.jpeg
bottom of page